Alimentation saine

Rééquilibrage alimentaire : un esprit sain dans un corps sain

Qu’est-ce qu’un rééquilibrage alimentaire ?

Il faut savoir le distinguer d’un régime. Le régime est aujourd’hui considéré comme péjoratif et à raison. Voici selon moi les raisons pour lesquelles cette pratique est à bannir au profit du rééquilibrage ;

  • Le rééquilibrage alimentaire s’inscrit sur le long terme contrairement au régime. La perte de poids est souvent moins rapide, mais elle est durable et stable. 
  • Il ne s’agit pas de manger moins, mais mieux. Le rééquilibrage ne consiste pas à être dans un système de privation mais nous apprend à contrôler son alimentation et à comprendre son rapport à celle-ci.
  • On ne dépense pas son argent dans des formules minceurs magiques à base de plats préparés. On privilégie le fait-maison, plus sain et plus économique.

Vous l’aurez compris, un rééquilibrage alimentaire est un mode de vie. Encore une fois, c’est un apprentissage sur comment bien manger et avec plaisir.

Pour ma part, j’ai procédé à un rééquilibrage progressif. Il ne s’agit pas de changer drastiquement d’alimentation du jour au lendemain. Pourquoi ?Tout simplement parce que votre corps risque de ne pas comprendre et parce qu’on ne plie pas de mauvaises habitudes alimentaires de cette façon. Je mangeais extrêmement mal (plusieurs fast-food par semaine, beaucoup de sodas, de sucreries…) et je ne pouvais tout simplement pas éradiquer ça brusquement. J’ai essayé au début et j’ai échoué très rapidement.

 

Les 5 commandements

1 – Les aliments transformés tu banniras ! Les plats industriels sont très mauvais pour la santé, il suffit de regarder les étiquettes au dos pour le comprendre. Il favorisent la prise de poids car ils contiennent beaucoup de mauvaises graisses, entre autres.

2 – Des fruits et légumes tu mangeras ! Riches en vitamines et minéraux, ils sont essentiels à l’organisme. Essayez de vous y intéresser, j’ai découvert à 25 ans des fruits et légumes que je ne connaissais même pas.

3 – Le grignotage tu arrêteras ! C’est la première chose à appliquer. Dites-vous bien que 90% du temps c’est de la gourmandise et non de la faim.

4 – La quantité de glucides tu maîtriseras ! C’est comme tout, il y a des bons (légumes, quinoa, patates douces…) et des mauvais glucides (pain blanc, riz blanc, sodas…). Les pâtes et le riz à tous les repas n’est pas très recommandé, surtout avec des sauces caloriques.

5 – La patience tu auras ! Tuer de mauvaise habitudes alimentaires prend du temps. Mais c’est cette patience qui permet d’adopter un nouveau mode de vie et pas seulement une perte de poids sur un instant T.

Mon parcours

Après un laissé aller et une prise de poids de dix kilos, j’ai voulu tester le fameux rééquilibrage. Je voulais surtout être en meilleure santé et me sentir mieux dans ma peau. Ce qui a été le plus difficile c’est d’arrêter le grignotage. J’ai réalisé que j’avais une vraie addiction au sucre et comme on dit « le sucre appelle le sucre ». En plus d’être pour moi un réconfort, le sucre me rendait anxieuse lorsque je n’en consommais pas. Pour couper cette addiction, dès que je ressentais le besoin d’en consommer, je prenais un thé avec de la stévia (plante dont les feuilles sont naturellement sucrées). C’est un excellent produit d’alternative pour traverser la transition de l’élimination du sucre. 

Pour le reste, je me suis tout simplement mise à cuisiner des repas équilibrés et j’ai petit à petit pris du plaisir à la préparation. C’est comme tout, il faut de la patience et de la persévérance 🙂 

Et vous, quel est votre rapport à l’alimentation ? 🙂


Le blog est aussi sur PINTEREST

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *