Bien être de l'esprit Développement personnel

Le pouvoir de la pensée positive

Pour comprendre pourquoi je fais cet article, il faut savoir que j’ai toujours été une personne très négative. Comme on dit souvent, je voyais le verre à moitié-vide au lieu de le voir à moitié-plein. Je percevais toujours la partie désagréable de la vie en général, au lieu de voir le positif que je pouvais en retirer. Cela m’a rendue très malheureuse pendant longtemps.

Et puis un jour, le déclic. Après avoir eu l’impression de manger de la merde émotionnelle à longueur de journée, j’ai décidé d’essayer d’être OPTIMISTE. Mais cela s’apprend.  

Comment cultiver la pensée positive ?

Il faut voir la négativité qui vous habite comme une nourriture pour votre esprit. Vous devez vous efforcer de faire une diète de toute cette négativité et commencer à entretenir votre positivité. En d’autres termes : vous devez rééduquer votre esprit avec une nourriture plus saine. Attention cependant, cela ne se fait pas du jour au lendemain.

La première étape pour m’aider sur cette voie a été la suivante : me refaire le fil de mes journées chaque soir, et prendre note des bonnes choses qui s’étaient passées (même les plus minimes). La mise en place de cette routine est le premier morcellement vers l’optimisme. Cela demande une certaine rigueur et je vous rassure, vous aurez l’impression de vous forcer au début. Et ce sera le cas. Naturellement, vous perdrez petit à petit cette habitude, probablement par lassitude, puis parce que vous n’en aurez plus besoin. Vous serez alors dans une mouvance positive. Le journal est une idée parmi tant d’autres. Je trouve cependant que l’écriture permet à l’esprit de mieux s’imprégner d’une émotion.

 

C’est à ce moment-là que s’est appliqué pour moi la seconde étape. Cette étape ne s’engage plus dans une rétrospective, mais dans l’action sur le moment présent. Au lieu de subir une situation vous allez agir.

Au quotidien, j’essaye au maximum, encore aujourd’hui, de transformer chaque situation désagréable en levier pour un changement d’état d’esprit durable.

Pour ma part, la dernière étape sera de ne plus retomber dans mes travers et de faire ressentir aux autres mon optimisme.

Je vous ai présenté ici mon parcours. Cependant, je n’ai suivi aucune méthode « préconisée », j’ai avancé selon mon ressenti. Il existe cependant différents outils pour travailler la pensée positive. Vous trouverez de nombreux ouvrages à ce sujet.

Je tiens à vous mettre en garde sur un point très important : il ne s’agit pas de faire de l’optimisme une dictature. Parfois la vie nous met des coups et il est normal de pas tout prendre avec le sourire, mais une juste dose permet de contribuer à une amélioration de notre bien-être au quotidien. 


Le blog est aussi sur PINTEREST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *