Bien être de l'esprit Développement personnel

Comment tirer profit de nos expériences négatives ?

Nous connaissons tous des moments difficiles dans nos vies, des souffrances, des périodes durant lesquelles nous nous sentons mal et où nous avons des difficultés à garder la tête hors de l’eau. Mais si on regarde en arrière, ce sont pourtant ces expériences négatives qui nous ont façonné et nous ont conduit là où nous sommes aujourd’hui. Malheureusement nous en prenons conscience bien plus tard, après avoir subis notre situation difficile sans avoir essayé d’en tirer profit.  Comment tirer du positif dans nos expériences négatives ? Comment transformer nos épreuves en opportunités d’apprentissage ?

Contrôler nos émotions

La première chose à faire lorsque nous devons affronter une situation désagréable est de savoir contrôler ses émotions ; nous ne pouvons pas contrôler les choses qui nous arrive, cependant nous pouvons garder le contrôle sur la façon de les accueillir. Schématiquement, voici comme nous devons réagir face à un événement qui nous met en difficulté émotionnellement :

  • Apparition de l’événement négatif
  • Émotions négatives qui en découlent
  • Acceptation = Réactions positives

C’est à cette dernière étape que tout se joue. Si nous refusons de voir les choses en face, que nous fuyons, ou au contraire que nous ruminons sur notre situation déplaisante, nous allons continuer de générer des émotions négatives qui vont nous empêcher d’avancer.

Cela nous amène au second point.

Apprendre à relativiser

Relativiser est un processus de prise de recul qui nous permet de repenser la situation dans son ensemble. Si nous faisons le point, est-ce que l’épreuve rencontrée est réellement si terrible ? Il ne s’agit pas de minimiser la graviter d’une situation ou bien de fuir face à ses responsabilités. Mais de se demander dans quelle mesure je dois prendre le recul nécessaire dans l’affrontement d’une épreuve. 

Prenons un exemple classique. Cela nous est arrivé à bon nombre d’entre nous. Le licenciement. Ce mot fait peur. Forcément cela va générer un stress car cela impact directement notre quotidien. Les semaines qui suivent sont souvent difficiles. Remise en question, sentiment d’échec. Et la triste réalité financière, bien entendu. Mais encore une fois, du positif peut en sortir. N’est-ce pas l’occasion de me demander ce que je veux réellement faire de ma vie ? Pour ma part, j’ai vécue cette épreuve et je ne la regrette pas. Je me suis sentie extrêmement mal et honteuse, mais c’est ce qui m’a également donné LE déclic avec une réorientation, un nouveau diplôme et un job qui me plait à la clé.

Mais encore une fois, le plus difficile est de relativiser pendant pour mettre en place des actions favorables à un changement positif. Pas attendre en se morfondant que les choses changent d’elles-même.

Accueillir les épreuves comme une force

Comme je le disais précédemment, il est nécessaire d’accueillir les expériences négatives comme une force pour l’avenir et ne pas se laisser déborder par nos émotions négatives. Ces expériences sont essentielles car elles vont nous permettre de faire de meilleurs choix et de discerner ce que nous voulons et ce que nous ne voulons pas. Chaque épreuve doit nous faire avancer, nous aider à être une meilleure version de nous-même et en aucun cas nous rendre impuissant(e). Pour cela, il faut faire face à ses pensées, à ses émotions (toujours dans le contrôle) et agir. Il faut transformer « l’échec » vécu par une « expérience de vie » qui vous servira quoi qu’il arrive tôt ou tard. Il est normal de tomber mais il faut savoir se relever. Sans ces expériences nous ne nous remettrions jamais en question. L’idée est donc de faire de ces épreuves une force pour progresser dans notre vie.

La plus grande erreur que puisse faire un homme est d’avoir peur d’en faire une.

En conclusion…

Bien entendu, nous réagissons tous différemment. Il n’y a pas de modèle standard à suivre mais ces quelques règles élémentaires peuvent s’appliquer dans des situations classiques et vous aider à faire des choix actifs dans vos vies et arrêter de subir. Vous seul avez le pouvoir en vous de vous dépasser. Il ne s’agit pas de devenir un bloc de glace insensible, attention. Mais tout simplement d’être dans la capacité d’assimiler les choses désagréables, et de ne pas les laisser vous contrôler.


Le blog est aussi sur PINTEREST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *